taxe carbone

    Le 30/03/2010

    Taxe carbone aux frontières : Nicolas Sarkozy habille le protectionnisme de vert

    À lire, le dernier article de Vincent Bénard sur son blog, « Objectif Liberté » : Jusqu’où s’entêtera-t-il ? A peine le gouvernement a-t-il, toute honte bue, abandonné son projet de Taxe Carbone, vaincu par le conseil constitutionnel et la grève des urnes de l’électorat de droite, que Nicolas Sarkozy, jamais découragé, a annoncé, dans […]

    Le 29/03/2010

    Michel de Poncins sur l’abandon de la taxe carbone

    La France succombe sous de nombreux et redoutables mammouths qui s’engraissent sur le pays et contribuent à sa paupérisation. Quand un de ces mammouths abusifs recule c’est un signe d’espoir et cela vient d’arriver avec la clôture de la vraie farce de la taxe carbone. C’était un chef-d’oeuvre de la pensée sarkozyste et pour le souligner le président de […]

    Le 26/03/2010

    Abandon de la taxe carbone: ne nous réjouissons pas trop vite

    La saga de la taxe Carbone est d’abord révélatrice de tous les dysfonctionnements de la démocratie française: Le Parlement a été sommé de la voter après qu’un aréopage très sélectivement composé de personnalités partageant toutes le dogme dominant de l’éco-catastrophisme ait été réuni et ait conduit un ministre de la république qui n’avait absolument aucun […]

    Le 19/02/2010

    « Climat : en finir avec l’imposture », par Claude Allègre

    Le Figaro a publié le 15 février cette tribune de Claude Allègre, ancien ministre de l’Education et scientifique, hautement sceptique sur le réchauffement climatique. Un peu d’air frais, alors que les Français étouffent sous le dictat écologiste, qui se traduit par un poids de plus en plus lourd sur les épaules du contribuable.

    Le 25/01/2010

    Gouvernement : on solde !

    Il y a peu nous observions, pour toutes les élections en France ou dans les démocraties occidentales, « qu’on se présente comme un envoyé de la providence, on est élu comme un prophète, on s’installe comme un monarque, mais en définitive on gouverne comme un boutiquier ». Il faut donc songer à solder les produits défraichis… Par Gabriel Lévy.