Les Libéraux et le mariage gay

Le 09/01/2013

Libéraux en économie, ils le sont aussi dans le domaine des mœurs. Mais ce n’est pas la même chose, ce qui vaut pour des marchandises ne vaut pas pour les êtres humains !

Cet article est paru initialement sur le site de Philippe Herlin, économiste libéral-conservateur.

De nombreux libéraux en France sont favorables au mariage et à l’adoption par les couples homosexuels.

Libéraux en économie, ils le sont aussi dans le domaine des mœurs, par conviction, par mimétisme, ou par peur de se faire prendre en défaut.

Mais ce n’est pas la même chose, ce qui vaut pour des marchandises ne vaut pas pour les êtres humains !

Il existe pour chaque individu des droits inaliénables (que l’on parle du droit naturel ou des droits de l’homme) qui ne sont pas négociables, au sens propre du terme.

Produits de notre civilisation (Athènes-Rome-Jérusalem plus l’humanisme de la Renaissance), ils évoluent avec le temps mais garantissent à chacun sa dignité et l’exercice de sa liberté. Y toucher expose à tous les dangers.

Cette dérive est illustrée par la déclaration parfaitement abjecte mais tellement explicite de Pierre Bergé le 16 décembre dernier :

«Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA (Procréation médicalement assistée), la GPA (Gestation pour autrui) ou l’adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence? C’est faire un distinguo qui est choquant» (Le Figaro).

L’enfant devenu un objet de consommation fabriqué par une mère porteuse moyennant salaire, voici l’utopie mortifère à laquelle nous conduit le projet du gouvernement.

L’enfant non plus sujet de droit mais objet du droit, c’est-à-dire esclave si les mots ont un sens. On note au passage l’exaltation «des» libertés pour mieux supprimer «la» liberté, celle de l’enfant-éprouvette choisi sur catalogue et de la mère-usine, le tour de passe-passe rhétorique habituel qu’utilisent toutes les tyrannies.

Les Libéraux, mettons une majuscule, descendront dans la rue ce dimanche 13 janvier à 13h à Paris pour «La Manif pour tous», parce que c’est une question de liberté et de civilisation. Retrouvons nous-y nombreux !

Philippe Herlin – philippeherlin.blogspot.fr

Articles de la même rubrique


Publié par Rédaction le 09/01/2013

Il y a 7 réactions.

Par Chris, le 09/01/2013

Les Libéraux devraient plutôt être contre le mariage civil en général, considérant que ce n’est pas du rôle de l’Etat de s’occuper de la vie privée des personnes, ni de sponsoriser les couples avec des avantages fiscaux !

Par chris, le 10/01/2013

Bjr,
Pourquoi le fisc est-il pour le mariage homosexuel?

Hé hé 1/2 part de moins sur la feuille d’imposition= un peu plus de pognon à dépenser pour leurs politocards!

C’est qui qui va se faire enfler?

C’est le contribuable homo qui ne la voit pas venir celle-là!

@+

Par mimick, le 30/01/2013

C’est un comble que la question du mariage gay occupe tant de place dans l’actualité française alors que pour sûr les trois quart de la population en France n’en ont rien à faire.

Nos gouvernants pourraient proposer des lois pour la dépénalisation du cannabis alors que l’on voit des gamins de 11ans, un joint à bouche à la sortie des écoles (au passage un contrôle sur la vente permettrait à l’état de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état et d’endiguer le trafic tout en protégéant les mineurs) ou à une loi sur l’euthanasie.

Je ne vois pas pourquoi pour les grandes questions de société le référundum n’est pas appliqué
Ce serait une manière démocratique de mettre tout le monde d’accord et d’éviter toutes les manifs partisanes.

Par noé, le 18/02/2013

Pierre Bergé dit  » moi je suis pour toutes les libertés ….. » et bien chiche !
Moi je suis bizarrement en accord avec le 1er ministre Turc islamiste : libre aux proches par ex aux parents d’enfants de décider de la peine de mort ou de gracier par ex un meurtrier pédo , cela ne concerne pas à priori Badinter ou ses groupis

Par ferrero, le 02/05/2013

alerte! en recevant ma déclaration de revenus les mentions vous et votre conjoint ont été remplacées par déclarant 1 et déclarant 2. appel au centre des impots afin de faire part de mon indignation leur demandant au passage de m expliquer qui est le 1 et qui est le 2 embarras de l agent du fisc déclinant bien sur toute responsabilité dans cette forfaiture je lui ai simplement signifié qu on nous donne furieusement l envie …..de ne pas payer l impot allez chiche onva se marrer

Par zelectron, le 19/05/2013

Ce n’est parce qu’une loi est constitutionnelle qu’elle est éthique (morale), bien d’autres textes légaux ont été par le passé comme au présent et certainement dans l’avenir issus de pensées excrémentales et ont donnés lieu à des évènements redoutables. Si une partie de la population plus ou moins majoritaire juge une situation acceptable cela n’entraîne pas la constatation d’une vérité absolue, l’autre moitié peut souffrir de dégoût, de refus devant l’horreur ainsi imposée et qui plus est de la facilité avec laquelle l’opinion est non seulement manipulée mais violée dans ses convictions les plus intimes, à croire que la gangrène du sado-masochisme fait des adeptes à grand pas.
Il est stupide d’imaginer que seuls les grenouilles de bénitier se sont opposées à ce simulacre ni de croire qu’il s’agit uniquement de la droite que dans le language de gauche est qualifiée de réactionaire (notons qu’il vaut mieux avoir une réaction au crétinisme ambiant que de l’accepter béatement)
Cette loi promulguée par le pédésident samedi (combien certaines ne l’ont jamais été) montre une précipitation de très mauvais aloi. Sa marque est désormais infâmante.
En conclusion provisoire la constitution est parfaite puisqu’elle permet cette scatophilie intellectuelle et morale impunément. C’est en ce sens que la constitution elle-même est plus que sujette à caution, un remaniement s’impose.
Il est a noter une lâcheté des « sages » qui s’affublent de ce qualificatif pour le salir.

Par Eco Pol, le 20/05/2013

@Zelectron
Il n’est pas morale ou éthique d’imposer à d’autres ses points de vue moraux …
même si je suis pas pour le mariage pour tous …

Merci. Cdt.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *